25 mai 2012

Deepwater Horizon : Ethique de la nature et philosophie de la crise écologique

de Stéphane Ferret

La nature a-t-elle des droits ? Alors que les livres de scientifiques consacrés à la crise écologique foisonnent, rares sont les philosophes français qui osent affronter le sujet. Et pourtant, notre conduite vis-à-vis de la nature soulève d’authentiques questions philosophiques : les êtres naturels (les animaux, les plantes, l’eau...) ont-ils des droits ? Et si oui, ces droits renvoient-ils à des espèces ou à des individus ? Pour répondre à ces questions, Stéphane Ferret puise dans la tradition philosophique occidentale, opposant les discours anthropocentrés (le christianisme, le cartésianisme, l’humanisme) à ceux qui soit ne valorisent aucun centre soit en valorisent plusieurs (le spinozisme, le darwinisme). Nourris que nous sommes de ces traditions, quelles sont les armes dont nous disposons pour penser les droits de la nature ? Tout en soulignant les apports récents de la philosophie anglo-saxonne à ce débat, Stéphane Ferret livre une argumentation d’une remarquable clarté.

 

Ancien élève de Trinity College (Cambridge), Stéphane Ferret est docteur en philosophie de l’université Paris I-Panthéon-Sorbonne et dirige une agence de conseil d’entreprise. Il est l’auteurde plusieurs ouvrages : Le Philosophe et son scalpel (Minuit, 1993), Le Bateau de Thésée (Minuit,1996), L’Identité (Flammarion, « GF Corpus »,1998), Les Humains (Flammarion, 2000), La Leçon de choses. Une initiation à la philosophie (Seuil, 2006).

 

  • roché: 324 pages
  • Editeur : Seuil; Édition : Seuil (3 février 2011)
  • Collection : L'ordre philosophique
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2021038661

Pour en savoir plus

 

Posté par vegman à 15:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

Commentaires sur Deepwater Horizon : Ethique de la nature et philosophie de la crise écologique

Nouveau commentaire