01 juin 2013

La nature en bord de chemin

de Marc Giraud   Cet ouvrage tout en photos est une visite guidée à travers les terroirs et les saisons. Chaque double page explore un lieu précis (haie, touffe d’orties, tas de bois, prairie…), et zoome sur des détails que tout promeneur peut y rencontrer. À la fois accessible au débutant et passionnant pour le naturaliste confirmé, cet ouvrage, curieux de tout, aborde tous les genres d’espèces domestiques et sauvages qui vivent autour de nous, et décrypte leurs comportements. Nous découvrons la vie cachée des abeilles... [Lire la suite]
Posté par vegman à 12:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
01 juin 2013

Plantes sauvages comestibles : Les 200 espèces courantes les plus importantes. Les reconnaitre, les récolter, les utiliser

de Steffen Guido Fleischhauer, Jürgen Guthmann , Roland Spiegelberger et traduit par Pierre Bertrand  Ce guide pratique est compagnon idéal du promeneur curieux des plantes comestibles. Il permet de reconnaître sans erreur et d'utiliser en cuisine :- Les 200 plantes sauvages comestibles les plus courantes et les plus consommées - Pour chaque plante, les informations botaniques de base, les principaux critères de reconnaissance, des dessins et des photographies en couleurs- Quelles parties de... [Lire la suite]
28 mai 2013

L'homme et la nature, la nature et l'homme : L'apprenti sorcier et le syndrome du scorpion

de Luc Strenna Que peut nous apporter la réflexion philosophique sur les rapports de l’homme à la nature ? C’est l’interrogation centrale de cet ouvrage qui nous propose une réflexion à prendre au sens premier, comme on parle de la réflexion d’un rayon lumineux en optique. En effet, de même que le rayon retourne à sa source après avoir rencontré une surface réfléchissante, la pensée peut revenir sur elle-même pour se repenser. "Penser sa pensée, (c'est) proprement philosopher", disait Alain dans Éléments de philosophie. Ce texte... [Lire la suite]
25 janvier 2013

le principe frugalité

de Marc Halévy   Résumé :L'homme était jadis un adorateur d'idole. Il aimait croire que le bonheur et la joie de vivre venaient de l'extérieur. Les religions, les idéologies, les sciences ou les richesses étaient ses planches de salut. Le matérialisme, le mercantilisme, le consumérisme, le capitalisme, étaient ses flambeaux ! Les pénuries profondes de notre siècle naissant commencent à lui exploser à la figure et le feu d'artifice ne fait que commencer... Epuisement annoncé des ressources énergétiques, gaspillage honteux,... [Lire la suite]
25 janvier 2013

No steak

de Aymeric Caron     Bientôt, nous ne mangerons plus de viande. Nous cesserons définitivement de tuer des êtres vivants – 60 milliards d’animaux chaque année – pour nous nourrir.D’abord parce que notre planète nous l’ordonne : en 2050 nous serons près de 10 milliards, et nos ressources en terres et en eau seront insuffisantes pour que le régime carné continue à progresser.Mais au-delà des raisons économiques et écologiques, le passage au végétarisme va faire partie d’une nouvelle phase de notre évolution. La science... [Lire la suite]
03 janvier 2013

La Haine de la Nature

de Christian Godin     L'amour de la nature, l'intérêt pour la nature, la joie éprouvée en présence des paysages et des êtres de la nature font partie des présupposés courants jamais remis en question. Notre civilisation est bien plutôt marquée par la haine de la nature. De la construction des villes à l'édification des corps, le monde de la technique est une véritable entreprise d'anéantissement. Les difficultés auxquelles aujourd'hui se heurtent les politiques environnementales, les échecs récurrents des conférences... [Lire la suite]
02 janvier 2013

L'âge des limites [Serge Latouche]

  Au début des années 1930, lorsque Paul Valéry écrit l'une de ses plus fameuses phrases, ""Le temps du monde fini commence "", il constate que le temps de l'aventure, des découvertes des nouveaux continents et de leur conquête est terminé. Aujourd'hui, son expression ""monde fini"" nous renvoie à l'épuisement du monde : tout d'abord de son sol et de ses richesses minières et pétrolifères, à la pollution des eaux, de l'océan, de l'air... L'exploitation totale de notre biosphère ne peut plus être que l'annonce de la fin du... [Lire la suite]
01 janvier 2013

Métaphysique [Marcel Conche]

Aucune métaphysique ne peut reposer aujourd'hui sur ce socle emprunté à la religion que fut, pour Descartes, Kant ou Hegel, l'idée de Dieu. Puisqu'il s'agit de rendre compte de toutes choses finies, ce socle ne peut être que l'Infini - non pas une idée de l'Infini mais l'Infini lui-même qui nous cerne de toutes parts et que l'on nomme Nature. La doctrine ""pour laquelle il n'existe rien en dehors de la Nature"" est le ""naturalisme"" (Vocabulaire de Lalande). C'est de la Nature (Physis) éternelle, omnigénératrice, omnienglobante,... [Lire la suite]
01 janvier 2013

Replanter les consciences [Sabine Rabourdin]

  Sabine Rabourdin retrace et analyse, dans le temps et l'espace, la rupture de l'Homme moderne avec la Nature, une rupture dont l'histoire fascinante nous apprend beaucoup sur nous-mêmes. En parallèle de cette rupture, d'autres histoires racontent une relation d'harmonie et de tradition. Ces histoires-là se redessinent aujourd hui à travers de nouvelles tendances, signes de notre époque, qui permettent d'espérer une refondation de ce lien Homme/Nature qui allierait écologie, spiritualité et décroissance. La réponse est dans... [Lire la suite]
01 janvier 2013

Que ma joie demeure [Jean Giono]

      Que ma joie demeure est un roman de Jean Giono publié en 1936 aux éditions Grasset. Ce roman parle d'un hameau agricole sur un plateau de Haute Provence, le plateau Grémone, au début du XX e siècle. Avec la rencontre de Bobi, acrobate itinérant, Jourdan, fermier qui n'attend plus grand chose de la vie, tente de ramener un peu de joie, de spontanéité et de nature sauvage sur ce plateau. Bobi leur apprend la nécessité de l'inutile, du temps... Dans ce roman-poème, Giono chante les bonheurs de la terre, de la... [Lire la suite]