14 juin 2011

Le tourisme: mission décervelage

  Eh bien c’est que le touriste est devenu vraiment épouvantable. Les sociétés traditionnelles sur lesquelles se sont rués les amateurs d’exotisme ont fait naufrage dans les colifichets, la dépendance et la tiers-mondialisation. Les sites naturels sont devenus rencontre de foule et de multitudes. Les lieux sacrés sont zébrés des parkings et des parcours d’autocars. On est là en face d’un très grands et très instructifs phénomènes du siècle actuel et futur. Les touristes sont là, ou bien ils arrivent, ou bien ils vont arriver,... [Lire la suite]
Posté par vegman à 15:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
14 juin 2011

"biodiversité", un mot qui cache la nature

Si l’on se souciait de cette entité bizarre, BIODIVERSITE, dont la prononciation du nom évite si miraculeusement de parler de Nature […] À moins que ce ne soit pas la Nature qu’on cherche malgré le vocabulaire écologique.   François Terrasson, En finir avec la nature, p. 29, 2002 © Éditions du Rocher
Posté par vegman à 15:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
30 mai 2011

la chasse, une entreprise de destruction

La nature n’a pas plus fait d’animaux « nuisibles » que de « gibier », d’ « oiseaux de cage », ou de « canards de tir ». Appeler un animal « nuisible », c’est insulter la nature. Si des intérêts humains peuvent se trouver contrariés par une espèces, c’est à l’homme de s’interroger sur son activité, non sur les mœurs de l’animal, qui ne nuit qu’à la superstition, à l’ignorance ou à l’obscurantisme […] Le nuisible ici n’est pas celui qu’on dit […] Les chasseurs n’hésitent... [Lire la suite]
Posté par vegman à 15:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
30 mai 2011

Se divertir vient de l'ennui

L’industrie du divertissement représente pour le système un outil psychologique de première importance, même lorsqu’il déverse des flots de sexe et de violence. Le divertissement offre à l’homme moderne des échappatoires et des exutoires providentiels. Pendant qu’il se laisse accaparer par la télévision, la vidéo et le reste, il peut oublier le stress, l’anxiété, la frustration,  le mécontentement. La plupart des hommes primitifs, lorsqu’ils ne travaillaient pas, étaient satisfaits de rester assis à ne rien faire, car ils étaient... [Lire la suite]
Posté par vegman à 15:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
30 mai 2011

L'humanité comme parenthèse dans l'évolution

Je rêve que l'humanité disparaisse et que des êtres évolués retrouvent en creusant le sol des restes fossilisés de notre civilisation et que la forêt ait poussé sur les ruines de nos villes...Quoique nous fassions, la nature reprendra tôt ou tard ses droits. Car nous, à côté, nous ne sommes rien. Juste des êtres qui ont saccagé leur écosystème pour des histoires de pouvoir et de confort matériel. Damien Préault - 30.05.2011
Posté par vegman à 13:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
24 mai 2011

Il n'y a de durable que l'illusion

À mesure que sont rompus les équilibres essentiels à la survie de tous, le discours dominant continue de bercer les populations anxieuses ou perplexes avec le mythe d’un progrès ininterrompu, d’une croissance illimitée, d’un développement éternel, dernier avatar de la panacée universelle, de la quadrature du cercle ou de la pierre philosophale. À quoi il faut ajouter la fantasmagorie de la création d’emplois, qui renouvelle avec bonheur l’incantation divinatoire. Ces psalmodies, il faut l’avouer, finissent par lasser. Les malheureux... [Lire la suite]
24 mai 2011

Même famille

L’homme, qui s’est toujours cru d’essence divine, ne sait mieux insulter ses semblables qu’en les comparant à des bêtes, malheureuses et stupides créatures qui n’ont pas su s’affranchir comme lui de règles si simples qu’elles insultent son génie. Mais il a beau faire, renier ses origines sauvages à grand renfort de théologie, transformer son milieu naturel en chambre stérile, contester son statut biologique à coups de chirurgie et de génétique, il n’échappera pas plus à son état qu’à son sort. L’homme appartient au règne animal, à la... [Lire la suite]
Posté par vegman à 10:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
24 mai 2011

Destructor

Même sans bannière économique, les hommes, dès qu’ils peuvent se livrer sans retenue à leurs penchants, semblent spontanément portés à détruire tout ce qui les entoure, y compris leurs semblables […]   Armand Farrachi, Les Ennemis de la Terre, p. 10, 1999 © Exils
Posté par vegman à 10:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
10 mai 2011

La nature passe et l'homme trépasse

[…] est naturel tout ce qui fonctionnerait aussi bien si nous n’étions pas là, tout ce qui existe sans intervention de notre volonté […] Le propre de notre civilisation occidentale et industrielle est de combattre cette nature (intérieure et extérieure) en éliminant l’émotion, en tuant l’organique, en séparant le naturel de l’humain. Civilisation anti-émotive, anti-pulsionnelle qui n’aime que le formalisme et le sang froid. Qui assèche les marais et attaque tout aspect rappelant le côté grouillant et charnel de la vie, qui renie son... [Lire la suite]
Posté par vegman à 15:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
01 mai 2011

Nous dépendons de la nature

La nature a tout produit, y compris l’être humain, mais celui-ci se croit assez malin pour se passer du grand système qui lui a donné naissance, faire mieux et finalement le liquider. […] On peut aussi imaginer que l’homme périra de détruire la nature en retirant ses propres ressources. C’est d’ailleurs mon opinion. Seulement, je ne peux empêcher quelques dingues d’imaginer que le tout artificiel est possible. De toute façon, le fait que le concept de nature n’existe pas n’empêchera pas celui-ci de nous éjecter.   François... [Lire la suite]
Posté par vegman à 21:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,