21 décembre 2011

Naturalité

Parc national de Bialowieza (Pologne), exemple de milieu européen reconnu à haute valeur de naturalité. Le tronc présent sur la photo a été scié ou tronçonné, mais le milieu évoque ce qu'on imagine qu'il serait en l'absence d'intervention humaine     Histoire La notion de naturalité, dans son sens philosophique, est ancienne. Nicot cite ce mot dans son Thresor de la langue française en 1606. Le Dictionnaire de l'Académie française, dans sa 1re édition de 1694 (page 669) définit la naturalité comme suit :... [Lire la suite]
Posté par vegman à 15:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
12 septembre 2011

"Biodiversité", l'iceberg qui cache la nature

 Dans une société anti-nature comme la nôtre où la nature n’est au mieux qu’un terrain de jeu et de loisirs et au pire un décor à aménager, comment peut-on croire un instant que les gens vont avoir un peu de considération pour de la nature « ordinaire », alors que notre expansion sacrifie même ce qui est rare et unique ! Il faut une sacrée dose de sagesse pour reconnaître que la vraie valeur des choses réside dans leur simplicité ; je crains qu’il ne soit trop tard pour cela dans notre société de l’artifice.... [Lire la suite]
26 avril 2011

Gestion dans une forêt primaire

  Le nouveau directeur (de la forêt de Bialowieza) est peut-être davantage un homme d’affaires qu’un gestionnaire de parc. Il a d’ailleurs quitté le parc national de Pripyatski où il avait déjà intensifié l’exploitation des chênes défoliés par les chenilles de la tordeuse du chêne. Ce qui m’a beaucoup plus choqué est la zone de cent soixante hectares qu’Anna nous présente. Tous les arbres renversés par la tempêtes ont été exploités, les souches et les branches mises en tas et le sol labouré pour effectuer une plantation... [Lire la suite]
Posté par vegman à 16:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
08 novembre 2010

Instinct Nature

de jean-Claude Génot Thème : Jardinage & Nature Format : 15.5X22.5 Nombre de pages : 192 Mais malgré ces immensités de nature encore sauvage, l’inquiétude n’est jamais loin de voir cette situation bouleversée, comme dans nos pays si défigurés par le progrès et la pression humaine. Dans nos sociétés anti-nature, foncièrement totalitaires vis-à-vis du sauvage, nous ne pouvons rétablir notre instinct de nature lorsque chacun d’entre nous acceptera la nature telle qu’elle est et pas telle qu’elle devrait être pour... [Lire la suite]
Posté par vegman à 14:58 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,
20 octobre 2010

Cachez-moi cette nature!

En fait, le combat pour la nature est jugé intolérable parce qu’il remet en cause la position centrale de l’homme. Il défend à travers la nature sauvage, une idée de la liberté trop subversive au goût des néolibéraux car comme le disait Robert Hainard, artiste naturaliste suisse : « Rien de ce qui donne un sens à la vie, temps libre, espace libre, nature libre, ne peut être préservé dans une société libérale. La liberté de la concurrence dévore toute les autres ». Par conséquent, il n’est pas étonnant de voir des défenseurs de la... [Lire la suite]
Posté par vegman à 14:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
20 octobre 2010

L'écologie, une valeur sûre

Pour l’instant le nationalisme, le racisme, la religion et le capitalisme sont ensemble ou séparément des valeurs plus sûres pour mener l’humanité à sa perte que l’écologie. Ce n’est pas l’écologie, en tant que science ou en tant que mouvement de pensée, qui fait courir un risque à l’humanité, mais l’homme lui-même dans sa croissance aveugle et suicidaire. Jean-Claude Génot, [reprenant une thèse de Hans Jonas dans « Le principe responsabilité] in La nature malade de la gestion, p. 51, 2008 © Sang de la Terre
Posté par vegman à 14:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
19 octobre 2010

La nature malade de la gestion

de Jean-Claude Génot Broché: 239 pages Editeur : Sang de la Terre (16 octobre 2008) Collection : La pensee ecologique Langue : Français ISBN-10: 2869851928 A travers son expérience professionnelle et ses voyages naturalistes, Jean-Claude Génot nous révèle l'ambiguïté de notre relation à la nature. Il nous montre comment et pourquoi la gestion de la biodiversité parachève la domination de la nature par l'homme, comment sa protection est victime de la société technicienne. Une biodiversité écologiquement... [Lire la suite]