27 septembre 2012

La folie naît dans la cage

      Toute notre promesse génétique est d'y évoluer [dans la nature], et de ne pas en être coupés totalement. C'est notre maison et nos corps savant la reconnaître. Cette réalité d'Homo sapiens a été pressentie par les littéraires et les poètes, et le plus ardemment défendue par les immersionnistes et anarcho-primitivistes et autres idéologues du niveau de Thoreau, Edward Abbey, Terry Tempest Williams. Sans contact physique avec cette nature sauvage, privés de ses sons, de ses odeurs, nous ne pouvons pas être... [Lire la suite]