02 janvier 2013

L'âge des limites [Serge Latouche]

  Au début des années 1930, lorsque Paul Valéry écrit l'une de ses plus fameuses phrases, ""Le temps du monde fini commence "", il constate que le temps de l'aventure, des découvertes des nouveaux continents et de leur conquête est terminé. Aujourd'hui, son expression ""monde fini"" nous renvoie à l'épuisement du monde : tout d'abord de son sol et de ses richesses minières et pétrolifères, à la pollution des eaux, de l'océan, de l'air... L'exploitation totale de notre biosphère ne peut plus être que l'annonce de la fin du... [Lire la suite]
13 novembre 2012

Commentaires sur le livre de René Riesel... ...« Catastrophisme, administration du désastre et soumission durable »

Par Thierry Sallantin Il est beaucoup question de décroissance dans le petit livre de René Riesel paru en juin 2008 aux éditions « L’Encyclopédie des Nuisances », autour des pages 40, et Serge Latouche en prend pour son grade pages 66 à 85. Vincent Cheney n’est pas épargné (p.85) et la revue Entropia est dénoncée à travers les remarques effectivement étranges d’Alexandre Genko dans le n°4. J’apprécie les remarques de René Riesel sur le "citoyennisme" de nombre de "décroissants", comme celles sur l’usage de la peur : la... [Lire la suite]
11 juillet 2012

Chroniques d'un objecteur de croissance

de Serge Latouche   Croissance, croissance, tel est le mot magique prononcé à satiété pour nous sauver des crises qui n'arrêtent pas de se succéder. Décroissance serait un gros mot à bannir, surtout au moment des élections ! Serait-ce la prétention de l'homme de croire qu'il peut exploiter la planète et ses congénères jusqu'à plus soif et qu'il a créé un modèle qui générera toujours plus de richesse, toujours plus de bonheur ? Pourtant, depuis les thèses de Nicholas Georgescu-Roegen, nous savons que cela n'est pas possible,... [Lire la suite]
03 avril 2012

Un concept oxymorique nuisible

Finalement, on peut dire qu'en accolant l'adjectif durable au concept de développement, il est clair qu'il ne s'agit pas vraiment de remettre en question le développement réellement existant, celui qui domine la planète depuis deux siècles, tout au plus songe-t-on à lui adjoindre une composante écologique. Il est plus que douteux que cela suffise à résoudre les problèmes.   Serge Latouche, in Que la crise s'aggrave! de François Partant, p. 200, 2002, éd. Parangon  
Posté par vegman à 10:19 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,
02 avril 2012

Que la crise s'aggrave!

de Francois Partant Quand on est à Rome et que l'on doit se rendre par le train à Turin, si on s'est embarqué par erreur dans la direction de Naples, il ne suffit pas de ralentir la locomotive, de freiner ou même de stopper, il faut descendre et prendre un autre train dans la direction opposée. Pour sauver la planète et assurer un futur acceptable à nos enfants, il ne faut pas seulement modérer les tendances actuelles, il faut carrément sortir du développement et de l'économicisme comme il faut sortir de l'agriculture productiviste... [Lire la suite]