02 janvier 2013

L'âge des limites [Serge Latouche]

 

Au début des années 1930, lorsque Paul Valéry écrit l'une de ses plus fameuses phrases, ""Le temps du monde fini commence "", il constate que le temps de l'aventure, des découvertes des nouveaux continents et de leur conquête est terminé. Aujourd'hui, son expression ""monde fini"" nous renvoie à l'épuisement du monde : tout d'abord de son sol et de ses richesses minières et pétrolifères, à la pollution des eaux, de l'océan, de l'air... L'exploitation totale de notre biosphère ne peut plus être que l'annonce de la fin du monde. Si nous voulons éviter la catastrophe, il convient de rompre avec le projet de développement illimité que porte l'Occident et d'entrer dans une nouvelle ère : l'Age des limites. Serge Latouche montre comment le processus qui conduit à toujours repousser les limites se manifeste dans tous les domaines (non seulement économique et écologique, mais aussi politique et moral).


Serge Latouche, Professeur émérite d'économie à l'Université d'Orsay, objecteur de croissance, est notamment l'auteur du Pari de la décroissance (Fayard) et de Pour une société d'abondance frugale (Mille et une nuits)

 

  • Editeur : Mille Et Une Nuits
  • Collection : Les Petits Libres
  • Parution : 07/11/2012
  • Nombre de pages : 147

 

Sommaire:

I Limites géographiques ou territoriales

- L'écoumènes et la limite territoriales

- L'illimitation spatiale

 

II Limites politiques

- L'effacement des frontières

- Le pouvoir sans limite

 

III Limites culturelles

- La déculturation planétaire

- Le paradoxe d'une culture de l'illimitation

 

IV Limites écologiques

- Les limites de la planète

- La crise écologique et la menace de l'effondrement

 

V Limites économiques

- L'accumulation sans limite

- L'addiction consumériste

 

VI Limites de la connaissance

- L'illimitation du rationnel: l'omnipotence technoscientifique

- Au-delà des limites de la technique: le transhumanisme

 

VII Limites morales

- La dynamique de l'émancipation

-L'émancipation trahie dans la transgression

 

Conclusion:

L'autolimitation et l'idéal de la décroissance: reconstruire un monde commun

 

Commentaires sur L'âge des limites [Serge Latouche]

Nouveau commentaire